Le Fertoslhon s’étend au Sud-Ouest du Damilen, le continent originel de la race elimene, et compte des villes, des possessions et des dépendances dans l’ensemble des Trois Mers. Bordé par la Mer Calme à l’Est et la Mer Haute à l’Ouest, le Fertoslhon est, avec son voisin et ennemi le Fortislhan, la principale puissance démographique, économique et militaire du Damilen.

Fiche d’identité du pays

Informations générales

Habitants : Fertoslhons, Fertoslhones
Population : 105 millions (dont 17 millions dans les îles pirates de la Mer Calme et des Trois Mers)
Régime politique : Monarchie absolue et grandes maisons
Religion principale : Gorneronzh (culte du dieu Onzh, le dieu de l’Orage et l’une des principale divinité du panthéon elimen)
Monnaie : Drashk

(c) Guillaume Coulaty, 2018

Villes fertoslhones

Capitale : Ballyenone (13 millions d’habitants)
Villes principales (> 5 millions d’habitants) : Anilamë, Silune, Sulay-Port
Villes importantes (> 1 million d’habitants) : Orrila Lone, Methile, Ismïth, Nidenone, Vitofröm
Autres villes importantes : Arshul, Soramë, Dents-Drogard
Villes pirates principales : Vil-en-Bar (Mer Haute), Port-Maligne, Baie-Colin (Entre-deux-Mer), Borjossa, La Coraline (Mer Basse), Claritimë, Fora-Dïn, Port-Clousse (Mer Calme)

A peine arrivé, Karplesch retrouva l’agitation, le bruit et l’effervescence des grandes cités. Après trois mois passés en mer, confiné à bord, il avait presque oublié la sensation de voir et de croiser tant de monde. Il fut assailli par le brouhaha ambiant, ce bourdonnement de voix et de cris dans une langue fertoslhone qui fleurait bon le jargon des pirates.
Karplesch aurait pu décrire Vil-en-Bar comme une ville pétillante, aux milles couleurs, bouillonnante… mais la première réalité qui le saisit lorsqu’il posa pied à quai fut les relents nauséabonds du marché aux esclaves. Vil-en-Bar était superbe, aux accents revigorant, avec son architecture typique des trois mers. Vil-en-Bar était immense, fourmillante. Mais Vil-en-Bar puait.

Géographie

Relief (hors îles pirates)

Nord : Chaîne de montagnes et hauts plateaux
Sud : Banquise en hiver
Est et Ouest : Vaux et plaines côtières, falaises de bord de mer
Centre : Basses montagnes et plateaux

Climat

Fertoslhon (hors îles pirates) : Froid, venteux. Glacial et neiges en hiver. Doux et frais en été
Îles en Mer Basse et dans l’Entre-deux-Mer : Chaud et humide. Frais et agréable en hiver. Chaud, humide et chaleur moite en été.
Îles en Mer Haute et en Mer Calme : Tempéré. Froid en hiver. Bon en été.

Fleuves importants

Principaux fleuves : Grand Anila, Ligafröm
Affluents : Descente, Petit Anila, Lovaröm, Onzh-Vïn
Autres fleuves importants : Nömen Hïl, Drogardhan

Montagnes

Principale chaîne de montagnes : Les Rocheuses
Pics principaux : Usure-et-Morsure, Falaise
Autres montagnes importantes : Monts des Sielles, Les Coalisées, Monts Fortune, Deux Pics

Mers et lacs

Mers environnantes : Mer Haute (à l’Ouest), Mer Calme (à l’Est)
Lacs : Lac gelé, Lac noir, Lacs Ecornés

Flore / nature (hors îles pirates)

Nord : Forêts de montagne
Centre : Forêts denses hors des axes de transport, des zones d’activités et des villes
Sud : Conifères

Extrait de Pirates des Trois Mers - La Guerre des Maisons, Guillaume Coulaty, éd. Les Presses Littéraires
Carte des Trois Mers

Économie

Activités économiques

Principales activités économiques : Mines, piraterie, esclavage, construction navale, armurerie
Dynamisme du développement : Actif, notamment grâce à la piraterie et aux trafics
Principales villes commerciales : Anilamë, Ballyenone, Sulay-Port
Niveau de richesse : Très contrasté selon les lieux, les villes, les quartiers et les catégories sociales

Principaux axes de transport

Routes principales : Grand-route de l’Ouest (axe Ballyenone – Orrila Lone – Anilamë), grand-route du Nord (axe Ballyenone – Methile – Silune), grand-route du Nord-Est (Ballyenone – Ismïth – Sulay-Port), grand-route du Sud-Est (Ballyenone – Arshul – Vitofröm)
Voies maritimes : Parcours Détroit de Liènes – Cap d’Orïn – Passe des Glaces, route des Trois Mers vers les îles pirates

Animaux d’usage

Montures : Dinasors, grands drogards (montures de guerre)
Transport de marchandise : Midrons, bousaures
Transport aérien de passagers : Porteurs, meridians
Messagers volants : Petits drogards, drogards des mers

Environnement

Voisinage

Pays frontaliers : Fortislhan (140 millions d’habitants), Irhon (48 millions d’habitants), Merimepter (14 millions d’habitants)
Possessions et dépendances : Colonies et/ou ports fertoslhons installés sur la majorité des îles, îlots et archipels des trois mers (Mer Haute, Entre-deux-Mers et Mer Basse)

Le Fertoslhon se trouvait sur le continent du Damilen, le continent originel de la race elimene et l’un des principaux foyers économiques, artistiques et culturels du monde. Le Damilen comptait neuf états, tous elimens, ainsi que des comptoirs commerciaux, des possessions, des dépendances et une diaspora d’elims et d’elimees dans la plupart des pays connus. Le Fortislhan et le Fertoslhon étaient les plus puissants d’entre eux.
Relations

Conflit ouvert avec le Fortislhan, voisin ennemi historique (relations conflictuelles, affrontements armés)
Conflit latent avec l’ensemble des pays du Damilen (rivalités économiques, relations conflictuelles, absence de relation diplomatique)
Piraterie fertoslhone dans les Trois Mers et en Mer Calme
Relations économiques officiellement interdites avec les pays du Damilen et du Viarmélyn, mais nombreux trafics et filières de contrebande (esclaves, armes, minerais, bijoux, clousse, or, argent, soierie) avec les pays frontaliers et les pays côtiers des Trois Mers et de la Mer Calme

Auteur : Guillaume Coulaty, 2018

Citations et carte des Trois Mers : extraits de Pirates des Trois Mers – La Guerre des Maisons, Guillaume Coulaty, éd. Les Presses Littéraires

Retour à L’univers